11/10/2006

Le MP3 de l’été (passé) : Dans les Jardins

C’est le principe de la boîte à chanson. Chez Asta, on livre après… Quand les choses se sont passées, et non pendant que les choses se passent. C’est pourquoi ma chanson de l’été, elle n’arrive que maintenant.

Non, en fait, je mens ; j’en ai pas touché une pendant l’été. Vraiment rien foutu de bon à part répéter avec Adrian Bouldt et Rocket Ship…

Mais tout ça vaut bien une petite explication : il faut que j’évacue ma culpabilité en me justifiant.

Donc, voilà ! J’habite une petite maison assez sombre et sans jardin. Et, je sais pas si c’est pareil pour vous, mais après l’hiver, moi, j’ai besoin de me refaire une dose de lumière. C’est pourquoi j’ai passé mon été à flâner dans les jardins, dans les parcs, parfois au bord des rivières…

Dans ces endroits, si on se laisse un peu aller, on s’aperçoit très vite que notre corps est capable d’un abandon assez exceptionnel, qu’il est possible de ne plus penser à rien, d’oublier la civilisation même lorsqu’elle pointe vaguement le bout de son nez au travers de nuisances sonores plus ou moins lointaines (bruits de voitures, de trains, … et le fameux glacier ambulant avec sa mélodie pourrie et tonitruante !). Bref, on s’abandonne et on se croit facilement isolé de tout.

Ce qui peut parfois provoquer des dérapages inconscients lorsque l’on est en couple, par exemple… On est plus proche de ses pulsions et on néglige volontiers les gosses qui jouent un peu plus loin au bord de la rivière, ou la vieille dame qui promène son chien sur un sentier voisin… Hop, on s’abandonne et on frôle rapidement l’atteinte aux bonnes mœurs. Voyez ce que je veux dire !?…

Et puis, il y a aussi le sommeil. Waaaah, qu’est ce qu’on peut bien dormir dans les jardins !!! C’est tout simplement phénoménal !

Je crois que l’été prochain, j’en loue un et j’y plante ma tente !

 

Sur ce, bonne écoute !

 

14:51 Écrit par Fran dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : asta, mp3 |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.