11/10/2006

Une belle petite histoire : Ratafia 15 ans déjà ! (1)

Ce petit message pour vous parler de mon premier vrai groupe : Ratafia.

Il y a 15 ans déjà, nous faisions notre premier concert en région liégeoise.

Après des années 80 un peu pauvre en guitares, c’était l’arrivée du grunge, des premiers singles de Pearl Jam, Nirvana, l’explosion de groupes à six cordes comme les Guns & Roses, l’âge d’or de la Mano Negra aussi…

On avait 17 ans, on était fans de musique et surtout, on était une bande de potes.

On a fait pas mal de concerts qui rencontraient un succès grandissant : à cette époque où fleurissaient les soirées « Rock », les groupes « college » ouvraient souvent les festivités. Au début, on jouait beaucoup de reprises des groupes qu’on aimait (voir ci-dessus) et puis des compositions que nous avons eu la chance de « coucher » sur une démo produite par André Gielen (DV 8, Chanel Zero) en 1994. Pas mal de guindailles aussi, de moments franchement rock’n’roll, d’affiches improbables, une tournée en Suisse, …

Bref, ça nous a tous marqués et nous ne nous sommes jamais vraiment perdus de vue après la lente dissolution du groupe (aux environs de 97 je crois, en dépit de nombreux efforts). Certains membres sont restés très proches et d’autres se sont un peu éloignés, mais il suffit que nous nous revoyions pour nous rendre compte que notre complicité est intacte.

Grâce à ce groupe ; j’ai appris à maîtriser mon instrument ; j’ai connu d’autres musiciens ; j’ai, parallèlement, formé (Sloon) ou intégré d’autres groupes (Green Scum, Deep Mental Desease) ; j’ai choppé un virus qui ne m’a jamais quitté…

Alors, si je rame autant dans le triste paysage audiovisuel qui est le nôtre, c’est bien la faute à Ratafia !!! Non, je déconne. Il faut bien choisir.

Le plus dingue dans tout ça, c’est qu’on se voit maintenant au mariage de l’un ou de l’autre ; qu’on se dit : « Tiens ? ça fait 15 ans cette année qu’on a fait notre premier concert ! Si on fêtait ça ?… en faisant un concert, juste pour s’éclater ? Hein ? » Et voilà, on rempile.

Le samedi 16 décembre 2006 dans le club de jeune de notre quartier (notre ancien Q.G.), le Modul’s à Grivegnée (Liège).

Pour certains, c’est pas évident : l’instrument prenait les toiles d’araignée dans un coin de leur appart’ et il faut s’y remettre ; il faut trouver un(e) baby-sitter pour les soirs de répet', etc. Mais la tentation est trop grande de prendre à nouveau du bon temps ensemble sur scène…

Belle petite histoire,non ?

 

14:46 Écrit par Fran dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ratafia |  Facebook |

Commentaires

yeah man...
bien résumé la situation..!!!

Écrit par : mayo | 27/11/2006

Les commentaires sont fermés.