13/10/2006

Allez, encore un nouveau MP3

Un nouveau MP3 : En toute mauvaise foi (ici, à droite --->).

Enfin, quand je dis nouveau, c'est pour vous; parce que moi, je me le suis farci en boucle pendant des heures dans mon Homestudio pour que ça sonne pas trop merdique (et encore, je dois dire que celui-ci n'est pas ma meilleure réussite en matière de son, il date de 2004...).

Soit. Ca parle bêtement d'une situation que vous connaissez tous : vous êtes en face de quelqu'un qui défend une idée; il a tort et vous le savez; mais le problème, c'est que lui aussi, il le sait, mais il ne veut pas l'admettre... Quelque soit la raison : il ne veut pas perdre la face, ou accepter le fait de s'être trompé. Il n'en démord pas et vous, vous n'avez qu'une envie, c'est de le mordre! C'est extrêmement désagréable.

Moi, dans la chanson, je me suis mis à la place de ce genre de triste individu. Dans la peau du petit emmerdeur qui sait très bien qu'il fait chier et qui continue quand-même à faire chier. Un peu comme le gosse insupportable dans la courre de récré...

Le pire, c'est qu'on prend un super pied à jouer à ce petit jeu, c'est humain. Nous avons tous été, à un moment ou l'autre, ce sâle gosse qui a raison en dépit de toute vérité...

17:19 Écrit par Fran dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : asta, mp3 |  Facebook |

My Space

Ca y est!

Adrian Bouldt, Asta (et même Ratafia) ont une page My Space!

 

Dis?... Toi aussi, tu veux être mon ami?

Qui sait, un jour, on vendra peut-être des disques au Japon...

16:31 Écrit par Fran dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : adrian bouldt, asta, my space, ratafia |  Facebook |

11/10/2006

Le MP3 de l’été (passé) : Dans les Jardins

C’est le principe de la boîte à chanson. Chez Asta, on livre après… Quand les choses se sont passées, et non pendant que les choses se passent. C’est pourquoi ma chanson de l’été, elle n’arrive que maintenant.

Non, en fait, je mens ; j’en ai pas touché une pendant l’été. Vraiment rien foutu de bon à part répéter avec Adrian Bouldt et Rocket Ship…

Mais tout ça vaut bien une petite explication : il faut que j’évacue ma culpabilité en me justifiant.

Donc, voilà ! J’habite une petite maison assez sombre et sans jardin. Et, je sais pas si c’est pareil pour vous, mais après l’hiver, moi, j’ai besoin de me refaire une dose de lumière. C’est pourquoi j’ai passé mon été à flâner dans les jardins, dans les parcs, parfois au bord des rivières…

Dans ces endroits, si on se laisse un peu aller, on s’aperçoit très vite que notre corps est capable d’un abandon assez exceptionnel, qu’il est possible de ne plus penser à rien, d’oublier la civilisation même lorsqu’elle pointe vaguement le bout de son nez au travers de nuisances sonores plus ou moins lointaines (bruits de voitures, de trains, … et le fameux glacier ambulant avec sa mélodie pourrie et tonitruante !). Bref, on s’abandonne et on se croit facilement isolé de tout.

Ce qui peut parfois provoquer des dérapages inconscients lorsque l’on est en couple, par exemple… On est plus proche de ses pulsions et on néglige volontiers les gosses qui jouent un peu plus loin au bord de la rivière, ou la vieille dame qui promène son chien sur un sentier voisin… Hop, on s’abandonne et on frôle rapidement l’atteinte aux bonnes mœurs. Voyez ce que je veux dire !?…

Et puis, il y a aussi le sommeil. Waaaah, qu’est ce qu’on peut bien dormir dans les jardins !!! C’est tout simplement phénoménal !

Je crois que l’été prochain, j’en loue un et j’y plante ma tente !

 

Sur ce, bonne écoute !

 

14:51 Écrit par Fran dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : asta, mp3 |  Facebook |

Une belle petite histoire : Ratafia 15 ans déjà ! (1)

Ce petit message pour vous parler de mon premier vrai groupe : Ratafia.

Il y a 15 ans déjà, nous faisions notre premier concert en région liégeoise.

Après des années 80 un peu pauvre en guitares, c’était l’arrivée du grunge, des premiers singles de Pearl Jam, Nirvana, l’explosion de groupes à six cordes comme les Guns & Roses, l’âge d’or de la Mano Negra aussi…

On avait 17 ans, on était fans de musique et surtout, on était une bande de potes.

On a fait pas mal de concerts qui rencontraient un succès grandissant : à cette époque où fleurissaient les soirées « Rock », les groupes « college » ouvraient souvent les festivités. Au début, on jouait beaucoup de reprises des groupes qu’on aimait (voir ci-dessus) et puis des compositions que nous avons eu la chance de « coucher » sur une démo produite par André Gielen (DV 8, Chanel Zero) en 1994. Pas mal de guindailles aussi, de moments franchement rock’n’roll, d’affiches improbables, une tournée en Suisse, …

Bref, ça nous a tous marqués et nous ne nous sommes jamais vraiment perdus de vue après la lente dissolution du groupe (aux environs de 97 je crois, en dépit de nombreux efforts). Certains membres sont restés très proches et d’autres se sont un peu éloignés, mais il suffit que nous nous revoyions pour nous rendre compte que notre complicité est intacte.

Grâce à ce groupe ; j’ai appris à maîtriser mon instrument ; j’ai connu d’autres musiciens ; j’ai, parallèlement, formé (Sloon) ou intégré d’autres groupes (Green Scum, Deep Mental Desease) ; j’ai choppé un virus qui ne m’a jamais quitté…

Alors, si je rame autant dans le triste paysage audiovisuel qui est le nôtre, c’est bien la faute à Ratafia !!! Non, je déconne. Il faut bien choisir.

Le plus dingue dans tout ça, c’est qu’on se voit maintenant au mariage de l’un ou de l’autre ; qu’on se dit : « Tiens ? ça fait 15 ans cette année qu’on a fait notre premier concert ! Si on fêtait ça ?… en faisant un concert, juste pour s’éclater ? Hein ? » Et voilà, on rempile.

Le samedi 16 décembre 2006 dans le club de jeune de notre quartier (notre ancien Q.G.), le Modul’s à Grivegnée (Liège).

Pour certains, c’est pas évident : l’instrument prenait les toiles d’araignée dans un coin de leur appart’ et il faut s’y remettre ; il faut trouver un(e) baby-sitter pour les soirs de répet', etc. Mais la tentation est trop grande de prendre à nouveau du bon temps ensemble sur scène…

Belle petite histoire,non ?

 

14:46 Écrit par Fran dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ratafia |  Facebook |

Petite histoire : Ratafia 15 ans déjà ! (2)

Autre chose : il y a une page My Space : www.myspace.com/rataf

Dessus, il y a les chansons de notre démo de 1994… Le son n’est pas génial, on a digitalisé à partir d’une bonne vieille cassette de l’époque et les compos ont très certainement pris quelques rides…

Mais bon, que serait-il arrivé si nous avions tous attrapé la fièvre, si cette aventure avait pu continuer, si nous avions été plus loin ?… 

Ce qu’il faut retenir d’une telle expérience, je crois que c’est avant tout son potentiel. Un potentiel fragile qui ne demandait qu’à aboutir.

Si personnellement, à l’époque, j’ai vécu la rupture comme une sorte de gâchis, je vois à présent ce qu’elle a pu apporter à chacun de nous : des rencontres, des défis, beaucoup de richesses, une bonne dose de nostalgie aussi et surtout, énormément de plaisir… Au delà de la réussite artistique, là est le véritable aboutissement.

14:45 Écrit par Fran dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ratafia, my space |  Facebook |

10/10/2006

Concerts Adrian Bouldt

Le 30 octobre au Théâtre de la Place.

Le 3 novembre à la Soundstation.

 

15:25 Écrit par Fran dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : adrian bouldt, concert |  Facebook |

Concerts Rocket Ship

Concert de Rocket Ship ce samedi 14 octobre au Little Rock Festival!!!

Dans la petite salle omnisport de Tilff vers 23h...

C U THERE!

 

Et puis, il y aura aussi :

 

Le  28 octobre à Samerée (La Roche)

Le 3 novembre à Dilbeek (18h)

 

15:14 Écrit par Fran dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rocket ship, concert |  Facebook |